La campagne arachidière 2019/20 au Sénégal a été avant même son démarrage début décembre agitée. Exprimant tout d’abord leur mécontentement face à un prix d’achat reconduit à FCF 210 le kilo, les agriculteurs ont vite trouvé leur compte avec l’entrée en force de la Chine sur le marché avec des prix d’achat défiant toute concurrence. Résultat, les huileries manquent de matières premières pour faire tourner leurs usines et annoncent des licenciements (Lire : La Chine perturbe considérablement la campagne arachidière sénégalaise).

Face à cette délicate situation, le ministère de l’Agriculture et de l’équipement rural a décidé de suspendre les exportations de graines d’arachide, en vue de sécuriser la reconstitution du capital semencier et faciliter l’approvisionnement des huiliers, peut-on lire dans la circulaire en date du 31 janvier. Dans sa lettre circulaire, le ministère observe que les exportations de graine d’arachide au 21 janvier ont dépassé les 156 000 tonnes se faisant au rythme soutenu de 22 500 tonnes par semaine.

La Chine absorbe la quasi-totalité des graines exportées. En 2018/19, la Chine a importé 248 100 tonnes d’arachides graines en provenance du Sénégal sur un total d’importation de 356 000 tonnes (en hausse de 156 000 tonnes) selon le spécialiste n’kalô.

CommodAfrica.com

Comment here