Après plus de cinq ans de gestation, le projet de la centrale biomasse Biovea va pourvoir être mis en œuvre avec la signature hier entre EDF, Meridiam et Biokala (filiale du groupe SIFCA), à travers leur société de projet commune Biovea Energie, et le gouvernement de Côte d’Ivoire d’un contrat de concession pour la conception, le financement, la construction et l’exploitation pendant 25 ans d’une centrale biomasse de 46 MW.

Située dans la commune d’Aboisso, à 100 km à l’est d’Abidjan, cette installation sera la plus grande centrale d’Afrique de l’Ouest alimentée à partir de déchets agricoles et répondra aux besoins en électricité de l’équivalent de 1,7 million de personnes par an, précise EDF.

Les travaux devraient démarrer à la mi-2020 pour une durée de trois ans environ pour un coût d’environ €200 millions. Le financement sera assuré par les membres du consortium et par des partenaires financiers dont l’Agence française de développement via sa filiale Proparco et Emerging Africa Infrastructure Fund.

EDF, Meridiam et SIFCA détiennent respectivement 40 %, 36 % et 24 % de Biovea Energie.

 

Commodafrica

Comment here