Le président du Ghana, Nana Akufo-Addo, a effectué une visite d’Etat le 28 et 29 février en Suisse. Une visite qualifiée d’historique par la présidente de la Confédération Simonetta Sommaruga car elle n’est que la troisième d’un président d’un pays d’Afrique sub-saharienne et la première depuis que le Ghana a accédé à l’Indépendance en 1957.

Si les visites officielles sont rares, la Suisse ambitionne néanmoins d’accroître ses relations avec le continent notamment sur le plan économique. Le Ghana est déjà le deuxième partenaire commercial de la confédération en Afrique se situant juste après l’Afrique du Sud. Les échanges se sont élevés à 2,5 milliards de francs suisses en 2019. Les importations suisses sont constituées à plus de 95% par l’or et le Ghana est aussi le plus important fournisseur de cacao de la Suisse. En 2018, a été lancée la plateforme Swiss Sustainable Cocoa , regroupant les principaux fabricants et distributeurs de produits à base de cacao, avec l’objectif que 80% du cacao importé en Suisse le soit de sources durables d’ici à 2025 (Lire :80% du cacao importé en Suisse devra être durable d’ici 2025). En 2017, le chiffre était d’environ 50%. Quant aux exportations suisses vers le Ghana, elles sont composées principalement de produits pharmaceutiques et de machines. Environ 56 grandes et petites entreprises suisses ou à participation suisse opèrent au Ghana.

Au terme de la visite, les deux pays ont souhaité, outre, accroitre leurs relations commerciales, développer leurs échanges dans le domaine de l’environnement et du climat. Ainsi que la promotion de la paix.

Commodafrica

Comment here