La connaissance des mécanismes de formation des cours internationaux est essentielle dans la prise en charge par les opérateurs de la commercialisation extérieure.Elle permet en outre de définir des stratégies adéquates en fonction de l’évolution du marché,de son environnement et du positionnement recherché par l’opérateur.La base de cette analyse repose sur les composantes de ce marché,à savoir:

  • le marché à terme
  • et le marché du physique.

1- LE MARCHE A TERME

a- Historique

A l’origine,les marchés de matières premières étaient un lieu d’échanges des produits de base (café,cacao,sucre,…)disponibles immédiatement entre les vendeurs et les acheteurs.Le développement du commerce a crée des courants d’échanges sur des distances de plus en plus éloignées et pour des livraisons différées plutôt qu’immédiate ou spot.

De ce fait,pour faciliter les échanges,ceux-ci ont été organisés et codifiés.Par la suite,le développement du transport a rendu les dates de livraison beaucoup plus certaines de sorte qu’il a été possible de créer du terme plutôt que du disponible ou du physique.Cette évolution a favorisé de nouveaux types d’échanges,pas de marchandises mais des promesses de livraisons ou d’acceptations de livraisons qui ont donné naissance aux bourses de produits de base ou marché à terme qui est un lieu d’échanges de contrats standards d’un produit donné disponible dans l’avenir.

Les objectifs du marché à terme sont:

  • préserver les opérateurs des risques de fluctuations des cours non couverts par les polices d’assurance;
  • assurer une meilleure liquidité du marché par la présence d’autres opérateurs notamment les spéculateurs de sorte qui veut vendre ou acheter puisse le faire à tout moment;
  • effectuer des opérations d’achat ou de vente de produit physique sur le marché à terme;
  • donner une valeur de base aux produits physiques.

Il existe deux principaux marchés à terme,à savoir:

  • la Bourse de Londres:le LIFFE – London International Financial Futures and Option Exchange;
  • la Bourse de New York:le CSCE – New York Coffee Sugar and Cocoa Exchange.

Le LIFFE traite essentiellement le cacao d’origine Africaine et le café Robusta.Le CSCE traite les cacaos Asiatiques et d’Amérique du Sud et le café Arabica.

Le marché à terme comprend:

  • une organisation centrale chargée de veiller au bon fonctionnement du marché et d’édicter les règles.
  • une chambre de compensation,la London Clearing House (LCH);chargée d’assurer la sécurité financière du système pour faire face à toute défaillance d’un opérateur.Elle est bâtie autour d’un fonds de garantie et d’un mécanisme d’appels de marge pour couvrir les risques liés aux variations des cours.
  • Les sociétés membres de la bourse interviennent autour de la corbeille ainsi que les sociétés indépendantes (courtiers,brokers ou commissionnaires agréés) qui sont chargés de passer les ordres d’achat ou de vente en bourse pour leur groupe ou pour des clients extérieurs.DAGOBERT BANZIO,In « Comprendre et Opérer dans les filières Café et Cacao en Dix Modules ».

Comment here