La campagne cacaoyère 2019/20, qui court d’octobre à septembre, devrait en définitive être excédentaire, a indiqué hier  l’Organisation internationale du cacao (ICCO) en publiant ses estimations et prévisions révisées.

C’est la consommation qui devrait être moins élevée qu’initialement prévue, sans doute du fait de la Covid et de ses répercussions, alors que la production ne glisserait que légèrement, comme indiqué dans le tableau ci-dessous.

Ainsi, alors que l’ICCO prévoyait un déficit de 80 000 t sur 2019/20 après un déficit de 52 000 t en 2018/19, le marché mondial du cacao devrait s’acheminer vers un excédent de 42 000 t.

De ce fait les stocks en fin de campagne, soit à fin septembre, seraient plus élevés de 42 000 t. Le ratio stocks/broyages atteindrait 38% contre 35,9% en 2018/19.

 

Commodafrica.com

Comment here