Lors d’un récent shopping dans une grande surface de la place, notre attention a été attirée par un produit qui n’avait vraiment pas sa place dans le rayon où nous nous trouvions si ce n’était par pur exotisme. Une cabosse de cacao trônait fièrement au milieu de tant d’autres produits dont la présence en ces lieux étaient tout à fait normal.

La surprise qui sourdait en nous commençait à se muer en une colère bien légitimée par le fait que la cabosse de cacao vue dans les rayons du magasin affichait sur son étiquette, 900FCFA alors que le kilogramme de fèves est de 825FCFA.

Une injustice flagrante qu’ignorent très certainement les propriétaires de la grande surface qui vend ces cabosses de cacao. Sinon, ce produit ne serait pas exposé dans leurs vitrines si ces propriétaires étaient informés du prix bord champs du kilo de fèves concédé aux paysans, il est sûr et certain qu’ils n’auraient pas eu l’inélégance de vendre une seule cabosse à 900FCFA dans leurs magasins.

Dans tous les cas, gageons que des efforts supplémentaires seront encore plus accentués par les responsables en charge des cacaoculteurs afin que ceux-ci continuent de croire en ce produit de rente dont la Côte d’Ivoire est le premier producteur mondial.

Il faut rappeler que le prix du kilo de cacao à l’achat bord champ est fixé à 825 frs CFA depuis le 1er octobre date de la campagne 2019-2020.

Eva Kouhouame

Comment here